Bien choisir sa literie : les conseils des professionnels

Le  choix  d’un  lit  est  essentiel :  sans  y  penser, c’est  plus  de  24  ans  de  notre  vie que nous passons avec lui !Il est de plus prouvé scientifiquement que dormir sur une literie neuve de qualité  permet  au  corps  de mieux  se  reposer.  L’activité  diurne  sera  alors  plus  énergique  et dynamique.

C’est pourquoi, il est essentiel de choisir son lit avec soin. Cependant, face  à  la  multiplicité  des  innovations  et  des  références,  comment,  une fois  en magasin, bien choisir le compagnon de ses nuits pour les 10 prochaines années ?

A  qui  demander  conseil et  quelles sont  les  questions  à  poser  au  vendeur ?  Quels  sont  les pièges à éviter lors de l’achat de sa literie ? Comment tester les différents modèles ?

Petit guide de choix pour que chacun trouve son lit idéal !

Conseils de vendeur en magasin : suivez l’expert !

Souvent,  lorsque  l’on  souhaite  changer  de  literie, on  ne  connaît  ni  la marque ni la technologie recherchée. Le  rôle  du  vendeur  est  essentiel  car  c’est  un  professionnel  de la  literie : incollable sur les trois technologies existantes (mousse, ressort et latex), l’étendue   de   l’offre, les   critères de   choix en   fonction   de   la morphologie,  il  saura  orienter chacun et  prodiguer  des recommandations personnalisés. Il ne faut donc pas hésiter à lui demander conseil.

C’est   d’ailleurs   très souvent   le vendeur   qui   transmet   au client   des informations que  ce  dernier  ne  connaissait  pas  forcément :  les bienfaits  du  renouvellement  de  la literie tous  les  10  ans  sur  la  qualité  du  sommeil,  l’importance  de  choisir  une  literie  grande largeur (160cm) pour plus de confort...

Enfin,  il  est  aussi  présent  pour tordre  le  coup à  certaines idées  reçues :  en  effet,  s’il  est communément admis qu’un matelas ferme est bon pour le dos, ce n’est pas la réalité : il faut en effet privilégier un soutien ferme mais avec un accueil moelleux qui épouse la morphologie du dormeur.

En magasin, il y a une règle d’or : échanger avec le vendeur ! Il ne faut pas hésiter à lui indiquer ses habitudes, sa  façon  de dormir,  ce  que  l’on recherche,  lui  faire partager  sa vie  quotidienne  («ma femme  bouge  beaucoup  »,  «mon  mari  se  lève  plusieurs  fois  par  nuit...»,  «j’ai  toujours  chaud,  ma femme a toujours froid »...), évoquer la taille de sa chambre, signaler ses problèmes de dos...

C’est avec l’ensemble des éléments fournis lors de la conversation que le vendeur pourra orienter au mieux le client vers une literie qui sera réellement adaptée à ses besoins.

Le vendeur : pourquoi lui faire confiance ?

En tant que véritable « coach », le vendeur bénéficie tout au long de sa carrière de formations qui lui permettent d’améliorer sa connaissance des processus de fabrication des modèles proposés en magasin. De  nombreuses  enseignes,  membre  de l’Association  pour  la Literie,   organisent   régulièrement   des sessions de   formation   afin  de  permettre  à  leur  force de  vente de  rester  en  permanence informée.

De  même,  certaines  enseignes,  en  collaboration avec  les  fabricants  de  literie, mettent en place des cycles de formation s’accompagnant de visites d’usines pour permettre aux vendeurs de découvrir le processus de fabrication d’une literie, connaître les différentes technologies, les différents modèles et les innovations.

Enfin, l’Association pour la Literie organise des actions de sensibilisation à destination des   forces de   vente   des   enseignes   membres   et   met   à leur   disposition plusieurs   outils pédagogiques  originaux. Les  bandes dessinées et la websérie «  Une  affaire  de tout  repos» viennent  en  effet promouvoir l’importance  du  choix  d’une  bonne  literie  et  contribuent  à parfaire les compétences techniques des vendeurs.

Les bons gestes à adopter en magasin lors de choix de sa literie

Il y a deux règles d’or à adopter lorsque l’on choisit sa literie :

ƒIl  faut essayer  la  literie, c’est-à-dire  s’allonger  plusieurs minutes dans différentes positions, et si possible dans les conditions   réelles   d’utilisation.   Par   exemple,   si   la personne  venant  acheter  un  lit  dort  en  couple,  il  faut  que les deux partenaires essaient ensemble la literie avant de l’acheter, de manière à s’assurer qu’ils ne se gênent pasƒ.

Le couple matelas-sommier     est     indispensable. Conserver son   vieux   sommier sous   un   matelas   neuf entrainera  une  dégradation  plus rapide  du  matelas. C’est aussi l’assurance de pouvoir bénéficier de la garantie.

A partir de ces deux règles, quelques autres conseils sont bons à appliquer :ƒ Bien  choisir  son  lieu  d’achat.  Se  rendre  dans  une  enseigne reconnue  et  membre  de  l’APL permet  de  disposer  d’une grande  variété  de  modèles  et  de  toutes  les  technologies  disponibles, dans la gamme de prix qui correspond à son budgetƒ.

Télécharger le communiqué

Les commentaires sont fermés.


télécharger le communiqué de presse en PDF


}