ROUTE DU RHUM : UN MATELAS SPECIAL POUR LE NAVIGATEUR YANN ELIÈS

 

A quelques jours du coup d’envoi à Saint-Malo de la 40ème édition de la Route du Rhum, la légendaire transatlantique en solitaire, le navigateur Yann Eliès prend la ligne de départ avec un matelas très spécial…

 

Le sommeil, la variable à ne pas sous-estimer

 

La performance des navigateurs se passent en grande partie la journée pour tracer la route la plus rapide et la plus courte pour traverser l’Atlantique et rejoindre la Guadeloupe, la destination finale de la compétition.

 

Mais, cette performance ne peut être maintenue sur toute la durée de la course en mer, sans un sommeil de qualité, au moins aussi récupérateur que possible tant les conditions sont sportives face aux éléments naturels : bruit, vent et vagues.

 

Les navigateurs doivent parvenir à réduire leur sommeil autour de 3 heures en moyenne par jour et à fractionner les phases de repos pour pouvoir effectuer les manœuvres nécessaires leur permettant de rester dans la compétition.

 

Le matelas spécial, l’atout sommeil pour Yann Eliès

 

Yann Eliès embarque un matelas très spécial, conçu à la demande de l’APL. Issu des technologies employées par les grandes marques françaises pour le grand public, celui-ci est adapté aux conditions particulières de la voile au grand large.

 

Conçu pour améliorer la sécurité du navigateur et ainsi réduire les problèmes de dos causés par les mouvements du bateau, le matelas inclut une suspension permettant de mieux supporter les effets du roulis lors de forte houle.

 

Souhaitons que les bénéfices du matelas tant en gain de temps pour l’endormissement, qu’en maintien renforcé pendant le sommeil mais surtout en vigilance et performance renforcées le reste du temps, serviront à notre compétiteur pour se hisser tout en haut du podium.