La majorité des personnes dormant sur une literie neuve ont une meilleure posture vertébrale

Qualifié de « mal du siècle », le mal de dos affecte huit Français sur dix et la lutte contre ce fléau s’avère un véritable enjeu de santé publique.

À ce titre, infoliterie.com livre les résultats de sa dernière étude Actidos, menée en collaboration avec l’European Sleep Center et mandatée par l’Association Pour la Literie. Outre l’importance d’un sommeil de qualité, l’enquête démontre le rôle primordial de la literie dans la réinitialisation de la posture durant la nuit, faisant de cette dernière un outil majeur de la prévention du mal de dos et du vieillissement vertébral.

Principaux enseignements :

- 56% des sujets dormant sur un ensemble matelas + sommier neuf ont une meilleure posture dorsale ;

- Une literie adaptée optimise la décompression musculaire et le réalignement de la colonne vertébrale, permettant notamment un redressement de 8% de la partie dorsale et de 7% de la courbure lombaire ;

- Renouveler la literie permet de réduire le temps d’endormissement pour un gain de temps de sommeil de 12 minutes par nuit ;

- Le sommeil, associé à une literie de qualité, joue ainsi un rôle primordial dans le redressement de la posture et contribue à mieux se prémunir contre le mal de dos.

Qualité du sommeil un impact avéré sur le mal de dos

Lumbago, sciatique, courbatures...huit personnes sur dix en ont « plein le dos ». Ces pathologies qui affectent la vie quotidienne de millions de Français n’épargnent aucune génération. Ainsi, 46% des moins de 35 ans déclarent souffrir ou avoir déjà souffert d’un mal de dos chronique.

Si le stress, le surpoids et la sédentarité sont les principales causes du mal de dos, l’étude Actidos montre que le manque de sommeil peut aggraver ce phénomène, et vice-versa. En effet, le mal de dos est étroitement lié aux troubles du sommeil car il perturbe les nuits et altère la récupération physique et psychique. Une accumulation de fatigue qui, à terme, peut accentuer l’intensité́ des douleurs. Là encore, les jeunes sont particulièrement exposés puisque 88% d’entre eux présentent une dette de sommeil, notamment en raison de l’usage prolongé des écrans avant le coucher.

Telle une « mise à jour », le sommeil permet à la colonne vertébrale de se régénérer nuit après nuit, afin de garantir son fonctionnement optimal durant la journée. A ce titre les conclusions de l’étude Actidos sont formelles : un sommeil réparateur associé à une literie adaptée contribue à une meilleure réinitialisation de la posture dorsale, permettant ainsi de se prémunir plus efficacement contre les douleurs vertébrales mécaniques.

Réalisée auprès de 82 cavaliers de l’Afasec (Association Formation Aide Sociale Écuries de courses) et de France Galop, dont l’activité sollicite intensément le dos, cette étude s’appuie sur des méthodes d’explorations innovantes (actimétrie, bilan postural non invasif...) mettant en lumière le rôle majeur du sommier et du matelas dans la prévention des pathologies du dos. Avec des résultats particulièrement significatifs selon la literie utilisée par les sujets, neuve ou usagée.

 

Un meilleur réalignement de la colonne vertébrale

Premier résultat constaté par l’étude Actidos : comparée à une literie ancienne, un matelas et un sommier neufs permettent un réalignement de près de 8% de la partie dorsale et de 7% de la courbure lombaire. En outre, par un étonnant effet « stretching », les sujets ont grandi de quelques millimètres durant la période de l’étude !

Actidos_schema_communique

Exemple de visualisation des rotations vertébrales par étages

Des bénéfices qui s’expliquent par la décompression des disques intervertébraux, qui retrouvent leur volume en se réhydratant pendant le sommeil. En effet, ces disques ne sont plus soumis à la pression du poids du corps lorsqu’il est en position debout ou assise, pression qui les « assèche ». Avec une literie adaptée à chacun, les sujets retrouvent les courbures physiologiques de leur colonne vertébrale, ainsi que leur taille optimale !

Une posture améliorée dans 56% des cas

Adaptée à la morphologie du dormeur, une literie récente et de bonne qualité permet ainsi au dos de régénérer toutes les parties de son architecture complexe, constituée d’os, muscles, tendons et ligaments. Résultat : un effet bénéfique significatif sur la posture constaté par 56% des cavaliers ayant échangé leur ancienne literie pour une neuve. En outre, l’étude Actidos montre que les jockeys équipés d’une nouvelle literie ont moins de difficultés à s’endormir et gagnent en moyenne 12 minutes de sommeil par nuit. Un gain non négligeable pour ces cavaliers qui, comme un tiers des Français, manquent de sommeil, notamment en raison d’un réveil matinal.

Ainsi, un ensemble matelas + sommier récent et adapté à chacun contribue à une récupération physique et psychique optimale, permettant d’affronter le « poids » d’une journée en position debout et assise.