Dormir avec style : un exercice de tous les jours avec une literie adaptée

Télécharger le communiqué

 

DORMIR AVEC STYLE : un exercice de tous les jours avec une literie adaptée

Pour un sommeil de qualité, quels sont les conseils à adopter ? Choisir une tenue agréable, des draps coordonnés, une couette et un oreiller confortables sont des étapes aisées mais bien choisir sa literie est essentiel. Quelques conseils pour avoir un style irréprochable jusqu’au bout de la nuit !

LA TAILLE, ÇA COMPTE VRAIMENT ?

140, 160 ou même 200 ? Quelle est la largeur idéale d’un matelas ? 70% des Français se disent gênés par leur partenaire pendant leur sommeil*, la largeur du matelas peut devenir un problème de taille. Alors oui cette fois-ci, la taille est essentielle, il faut adapter sa literie à sa morphologie. Avoir la place de dormir le plus paisiblement possible sans être dérangé par un coude dans les côtes ou un genou dans le dos de son partenaire peut améliorer considérablement la qualité de sommeil. De 20 à 40 cm de plus en largeur et les nuits sont plus réparatrices pour un sommeil chacun de son côté.

15 ANS POUR MON MATELAS, C’EST TROP ?

15 ans ? Et pourquoi pas 20 ? Un matelas rend de bons et loyaux services pendant huit à dix ans, après il est temps de le remercier et de faire la connaissance d’une nouvelle literie. Garder le même matelas pendant plus de dix ans est une erreur. C’est un investissement sur le long terme, que le capital sommeil saura apprécier. Le matelas peut paraître en pleine forme mais son accueil est usé. Le matelas a tranquillement supporté des milliers de mouvements et absorbé des litres de transpiration pendant toutes ces années, l’aération est de plus en plus difficile. La qualité n’est plus optimale pour dormir d’un sommeil sain et réparateur.

ESSAYER, C’EST L’ADOPTER ?

Jusqu’à 8 ans de nuits partagées, autant bien s’entendre et s’accorder. Si les couettes et oreillers peuvent être facilement relégués au placard en cas d’incompatibilité, le matelas s’impose de par sa taille et son coût. Bien choisir sa literie, c’est d’abord l’essayer. Se baser sur des commentaires en ligne ou l’avis d’un voisin de palier ne permettent pas de choisir en fonction de ses choix et de sa morphologie. Prêt à passer 8 ans de votre vie avec lui ? Il faut alors être prêt à y consacrer au moins un quart d’heure d’essai dans un magasin spécialisé.

UN SOMMEIL LOW-COST, C’EST POSSIBLE ?

Si le low-cost peut permettre de voyager plus souvent, plus loin à moindre coût, il n’est pas applicable à toutes les situations. Le premier ingrédient pour la recette d’un sommeil réussi : une literie de qualité. Choisir une technologie de qualité (mousse, ressorts ou latex) permet de s’assurer un confort et un accueil pour un sommeil régénérateur. Un matelas de qualité ne suffit pas. On ne choisit pas une voiture sans roues ou un vélo sans selle, il faut donc associer son matelas au sommier qui convient. Un sommier adapté permet une meilleure aération du matelas et amortit les chocs reçus par le matelas suite aux mouvements pendant la nuit. Il est recommandé de le renouveler tous les huit ans en même temps que le matelas.

* Sondage Infoliterie.com réalisé en ligne auprès de 1 200 français en mars 2013.

Les commentaires sont fermés.


télécharger le communiqué de presse en PDF


}