Analyse de l’influence d’une literie de qualité sur le sommeil

Une étude épidémiologique « Santé et Literie » coordonnée par des spécialistes du sommeil interroge les Français sur leur literie et son impact sur la santé Il semble évident que la literie influence le sommeil et a un retentissement sur la santé et chacun peut avoir son avis sur la question.

 

Pourtant à ce jour, il n’existe pas en France de résultats sur un grand groupe interrogeant de manière scientifique les Français sur cette question. C’est pourquoi, l’Association pour la Literie a demandé à TNS Healthcare une étude mise en place par un comité d’experts présidé par le Pr Damien Léger - Responsable du Centre du Sommeil et de la Vigilance de l’Hôtel-Dieu - afin d’interroger les Français adultes sur l’impact de la literie sur le sommeil.

 

L’étude épidémiologique réalisée sur un panel représentatif de la population active française a été élaborée par un groupe d’experts. Cette étude permet de dresser un état des lieux des perceptions actuelles des Français sur le sommeil et son lien avec la literie et de mesurer leurs comportements et leurs attitudes vis-à-vis de leur literie.

 

Les résultats montrent que la literie est perçue comme un élément déterminant sur la qualité du sommeil des individus mais également sur leur santé.

 

Les résultats de l’étude illustrent que 92 % des Français estiment qu’avoir une bonne literie est important pour leur santé et que 69 % considèrent qu’une literie de qualité l’améliore. Ainsi, la literie a un impact positif sur la qualité de vie pour 84 % des Français et sur la qualité du sommeil pour 94 % d’entre eux.

 

Par ailleurs, les actifs interrogés semblent dormir suffisamment (7 heures par nuit en moyenne) mais déclarent différents problèmes de sommeil. En effet, 85 % des personnes interrogées se plaignent de troubles du sommeil et plus précisément 25 % souffrent d’insomnie avec des répercussions diurnes.

 

De plus, 81 % des actifs affirment se sentir fatigués ou somnolents dans la journée alors qu’ils pensent avoir bien dormi. Au-delà des troubles du sommeil, 39 % des personnes interrogées ont mal au dos de façon régulière et 79 % d’entre elles estiment que la literie soulage leurs douleurs.

 

Quant au renouvellement de la literie, si 62 % des actifs interrogés considèrent que la literie doit être changée entre 10 à 14 ans, dans les faits, elle devrait l’être avant.

 

C’est pourquoi, l’usure du matelas ou du sommier est la principale raison du changement de la literie alors que toutes les autres motivations sont liées à la santé. En effet, 83 % des personnes interrogées déclarent qu’ils changeraient certainement de literie à cause de problèmes liés au dos. Il faut souligner que les trois-quarts des répondants affirment qu’ils suivraient le conseil de leur médecin ou d’une caution scientifique prouvant les bienfaits d’une literie de qualité.

 

Le Professeur Damien Léger insiste sur le fait que « les troubles du sommeil sont une réalité de santé publique dont la demande de prise en charge est en augmentation croissante » et que « les professionnels de santé ont aujourd’hui un véritable rôle à jouer auprès de leurs patients dans le choix d’une literie adaptée à leurs besoins ».

 

Les résultats de cette étude épidémiologique, sur la relation entre literie et sommeil, ont permis de mettre en évidence la prise de conscience des Français sur l’importance et l’impact de la literie sur la qualité de leur sommeil.

Les commentaires sont fermés.


télécharger le communiqué de presse en PDF


}