Nos ETUDES

ETUDE ÉPIDÉMIOLOGIQUE

Principaux résultats de l'étude épidémiologique :

  • 94 % des Français estiment que la literie aurait un impact positif sur la qualité du sommeil et 84 % sur la qualité de vie
  • 81 % des actifs affirment se sentir fatigués ou somnolents dans la journée alors qu’ils pensent avoir bien dormi
  • 62 % des actifs considèrent que la literie doit être changée entre 10 et 14 ans
  • 83 % des personnes interrogées déclarent qu’elles changeraient certainement de literie à cause de problèmes liés au dos

 

 

Pour la première fois en France, une étude épidémiologique « Santé et Literie » coordonnée par des spécialistes du sommeil a interrogé les Français sur leur literie et son impact sur la santé.

 

Les objectifs de cette étude menée auprès des Français

 

L’APL a demandé à TNS Healthcare une étude mise en place par un comité d’experts présidé par le Pr Damien Léger, Responsable du Centre du Sommeil et de la Vigilance de l’Hôtel-Dieu de Paris afin d’interroger les Français adultes sur l’impact de la literie sur le sommeil.

 

Cette étude a permis de mesurer les comportements des Français et leurs attitudes vis-à-vis de leur literie.

 

Des résultats inédits sur la perception de la literie par les Français

 

Les résultats montrent que la literie est perçue comme un élément déterminant sur la qualité du sommeil des individus mais également sur leur santé. En effet, 92 % des Français estiment qu’avoir une bonne literie est important pour leur santé et que 69 % considèrent qu’une literie de qualité l’améliore.

 

La literie aurait aussi un impact positif sur la qualité de vie pour 84 % des Français et sur la qualité du sommeil pour 94 % d’entre eux. Par ailleurs, les actifs interrogés déclarent, en moyenne, éteindre la lumière à 22h59 et se lever à 6h43. Ils semblent dormir suffisamment (7 heures par nuit en moyenne) mais affirment toutefois avoir différents problèmes de sommeil. 81 % des actifs affirment se sentir fatigués ou somnolents dans la journée alors qu’ils pensent avoir bien dormi. Au-delà des troubles du sommeil, 39 % des personnes interrogées ont mal au dos de façon régulière.

 

Quant au renouvellement de la literie, si 62 % des actifs interrogés considèrent que la literie doit être changée entre 10 et 14 ans, dans les faits, elle devrait l’être avant. Même si l’usure du matelas ou du sommier est la principale raison du changement de la literie il faut souligner que toutes les autres motivations sont liées à la santé. En effet, 83 % des personnes interrogées déclarent qu’elles changeraient certainement de literie à cause de problèmes liés au dos et ils sont 75% à affirmer qu’ils suivraient le conseil de leur médecin ou d’une caution scientifique prouvant les bienfaits d’une literie de qualité.

 

Méthodologie de l’étude Epidémiologique « Santé et Literie »

 

Questionnaire rédigé par le Groupe d’experts et TNS Healthcare ; 33 questions divisées en 4 thèmes : description de la literie actuelle, habitude et qualité du sommeil, évaluation literie et santé, et données personnelles.

 

Etude menée par TNS Healthcare en juillet-août 2007 sur sa base ACCESS Santé représentative de 20 000 foyers français ; 446 questionnaires individuels exploités

 

Dossier de presse étude épidémiologique

 

Présentation de l'étude épidémiologique TNS

 

Présentation des résultats de l'étude épidémiologique

 

Présentation de l'étude épidémiologique