Blog "I love mon lit"

Recycler son lit, c’est possible ? Oui et c’est même super-facile

Carton dans la poubelle jaune, verre dans la poubelle verte, ordures ménagères dans la poubelle marron. Facile, jusque-là. Et les vieux lits, alors, on les met où ?

Traditionnellement, le cimetière des vieux lits, c’est la déchèterie. Là, matelas et sommiers sont classés par matière dans des bennes différentes. Mais aujourd’hui, ce n’est plus la solution. En général, à la déchèterie, il n’y a que le bois qui est recyclé. Le reste, les matelas par exemple, est envoyé en centre d’enfouissement… Pas très écolo d’enterrer les problèmes !

Donnez une fin honorable à votre vieux lit… 

Pas de raison pourtant de mal dormir sur un vieux lit avec des ressorts qui ne marchent plus, des trous dans le matelas, ou une mousse écrasée… Mais vous ne pouvez pas non plus le laisser sur le bord de la route : après tout, il a une valeur sentimentale ! Et puis quand même, après la COP21, il faudrait prendre les bonnes habitudes. Ce vieux compagnon trouvera une belle mort dans un centre de recyclage. 

Alors quelle est la solution pour votre literie ? Vous pouvez la déposer dans une des bennes écomobilier. Sur les 5 153 bennes éco-mobilier, c’est sûr qu’il y’en a une près de chez vous ! Et là, pas besoin de trier. Vous n’avez qu’à jeter votre literie dedans, et les centres de tri se chargent du reste.

Voilà, c’est collecté ! Maintenant, au recyclage… 

Pour trouver la benne proche de votre domicile, il vous suffit d’aller sur le site d’Eco-mobilier et d’y taper votre adresse. Déjà 50 millions de personnes participent à cette initiative, en amenant leurs vieux meubles à la benne la plus proche. Du coup, ils dorment tous tranquillement sur leurs lits neufs, moelleux et frais. Eco-mobilier collecte déjà 124 338 tonnes de meubles partout en France… Un lit de plus ne leur fera pas peur ! 

Et offrez à votre vieux lit sa seconde vie !

Mais ce vieux lit, que devient-il quand vous le laissez dans une benne éco-mobilier ? D’abord, on l’amène au centre de tri. Le bois, ce n’est pas trop compliqué à recycler : on en fait du papier, du carton et même de nouveaux meubles ! Peut-être que votre vieux sommier renaîtra de ses cendres, en magnifique table de salon… Sinon, on pourra toujours le brûler, et en faire de l’énergie pour se chauffer, par exemple. 

Comment on recycle, par exemple, des matelas à ressorts

Le plus difficile à recycler, c’est les matelas. Parce qu’il y’en a des choses là dedans ! Les ressorts, la mousse, le coton, on ne peut pas jeter tout ça indistinctement dans le même broyeur. Il faut séparer les éléments pour les recycler ensuite. Par exemple, la mousse : on peut en faire de l’isolation, mais on peut aussi la réutiliser dans un autre meuble. De manière générale, on peut presque tout réutiliser, ou « revaloriser » ! Et puis quand ce n’est pas possible, on élimine. Aujourd’hui, dans l’usine de démantèlement à Langon inaugurée en 10 juin dernier 4 000 à 5 000 matelas sont démantelés par mois. Pour en savoir plus, regardez la vidéo.

Alors n’attendez plus pour dormir dans une literie neuve de qualité : vous pouvez vous débarrasser de votre vieux lit facilement, et sans faire de mal à la planète !