Blog "I love mon lit"

Les Français et leur lit, une histoire d’amour

I LOVE MON LIT… LES FRANÇAIS AUSSI !

On en aurait pu s’en douter. Entre les Français et leur lit, c’est une histoire d’amour. Vu le temps qu’on y passe (24 années en moyenne), il vaut mieux faire en sorte de bien s’entendre. D’ailleurs, entre soi et son lit, c’est aussi une affaire sérieuse car selon une récente étude, un mauvais sommeil pourrait provoquer une prise de poids chez l’adulte. Donc, ça ne rigole pas !

 

10 ANS, ÇA SUFFIT !

 

L’amour (de son lit) est aveugle mais il peut aussi devenir fatiguant si on n’y prend pas garde. Presque deux tiers des Français (64 %) pense, à raison, qu’il faut changer de literie tous les 10 ans. Mais ça, c’est ce qu’on dit pour nous faire plaisir car, en réalité, les Français changent de lit en moyenne tous les 14 ans ! Il y en a même 18 % (presque 2 sur 10) qui changent tous les 20 ans voire plus.

 

Là, ce n’est plus de l’amour, c’est de la rage. Rage de mal dormir quand on sait qu’après 10 ans la literie a perdu une bonne partie de ses performances et de son confort.

 

A LA CONQUÊTE DES GRANDS ESPACES…

 

Tant qu’à rêver, rêvons grand ! 30 % des Français optent pour le Queen Size (160 x 200 cm) et 11 % pour le King Size (180x200 cm). Tout cela n’est pas très républicain mais les rêves de grandeur semblent nous ramener aux rois et reines. Reine d’un jour, Roi d’une nuit ! Et réciproquement.

 

En tout cas, voir grand c’est mieux, surtout quand on dort à deux. Les études de l’APL montrent qu’une literie grande largeur améliore la détente musculaire et la relaxation du corps. En plus, elle diminue les phénomènes de réveil en milieu de nuit, surtout quand on vit avec un oiseau de nuit ou une belle de jour. Enfin, avec quelqu’un qui ne se couche pas en même temps que vous ou qui se lève quand vous dormez (mais quelle idée d’aller à une brocante à 5 h un dimanche !).

 

HOMMES DURS, FEMMES DOUCES…

Une majorité d’hommes jouent aux durs ! En tout cas, ils déclarent à 54 % préférer dormir sur du ferme. Pourtant un matelas ferme n’est pas toujours synonyme de confort.  La literie doit s’adapter au dormeur et pas l’inverse. Les femmes sont plus nombreuses d’ailleurs à rechercher un confort équilibré. 

 

Une bonne literie, c’est avant tout une literie qui vous convient. C’est pourquoi il faut essayer en magasin.

 

Pour décider en connaissance de cause, aller à Choisir sa literie.

(D’après un sondage APL auprès de 1 000 Français)