Blog "I love mon lit"

Le sommeil des adolescents

Un lit de qualité permet aux jeunes de gagner 1/2 heure de sommeil par nuit! L’étude clinique Actijeune, portant sur le sommeil des adolescents, révèle qu’une literie neuve et de grande taille améliore aussi bien la quantité que la qualité de leur sommeil.

 

Le sommeil est un des facteurs essentiels au bon développement physique et mental d’un adolescent. Pourtant, les études récentes constatent que c’est loin d’être un enjeu simple. En France durant ces 25 dernières années on constate que les adolescents ont perdu 50 minutes de sommeil par jour. Cela est notamment dû aux nouvelles technologies qui réduisent en moyenne leur durée quotidienne de sommeil de 30 à 40 minutes. De ce fait, la fatigue chronique touche 30% des adolescents, dont 8 % déclarent être régulièrement somnolents durant la journée.

 

L’une des premières solutions à ce manque de sommeil est le choix de la literie. Elle doit être récente (pas plus de 10 ans), et de préférence de grande dimension (100*200 cm ou plus). En effet, les adolescents sont en pleine croissance et ont besoin de place et de confort. Le matelas doit être accompagné d’un sommier, il doit être testé en magasin afin d’être adapté au poids et préférences de confort de l’adolescent. Il faut à tout prix éviter une literie de mauvaise qualité, des lits trop petits ou trop vieux ainsi que les lits posés à même le sol qui n’offrent pas un confort suffisant.

 

En effet, dormir sur une literie grande largeur neuve permet de gagner en moyenne 31 minutes de sommeil (soit 7,5%), et d’avoir un sommeil de meilleure qualité. Cela permet donc une meilleure récupération physique et donc une meilleure croissance, un plus long sommeil paradoxal qui favorise la mémorisation et l’apprentissage. Une bonne literie permet aussi d’éviter les réveils nocturnes et offre un sommeil plus uniforme.

 

Il existe également quelques conseils à suivre pour passer une meilleure nuit de sommeil : 1. Eviter la lumière (une gêne pour 42% des français)

2. Limiter le bruit (une gêne pour 31% des français

3. Eviter les nouvelles technologies avant de dormir

4. Eviter les activités stimulantes, préférer la lecture

Acti jeune étude sur le sommeil des jeunes